5 femmes en qui je crois

Les épreuves de la vie m’ont montré que réfléchir, rêver, créer étaient essentiels. Le rôle joué par mes influences est non négligeable et c’est ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui. En l’occurrence, je vais vous parler de ces cinq femmes inspirantes qui m’aident à penser et à agir.

Les femmes de ma famille:

Comment faire un article sur les femmes qui m’inspirent sans parler de ma maman. IM-PO-SSI-BLE. C’est la femme la plus entière que je connaisse. Son engagement et sa force me permettent d’avancer. J’aime son optimisme, son énergie et sa capacité à surmonter les obstacles. Son dynamisme – qui lui jouera sans doute des tours un jour – je l’admire. Elle ne s’arrête jamais, essaie de rendre service à tout le monde dans une générosité et solidarité désintéressées. Elle est aussi très à l’écoute des autres et de leurs sensibilités diverses.Foto-1011

Mes grands-mères ont joué un rôle majeur dans mon éducation elles-aussi. Et les perdre toutes deux à quatre mois d’intervalle m’a fait réalisé à quel point elles avaient influencé ma vie. C’est pourquoi j’ai tant de révolte en moi aujourd’hui. Cette révolte je la tiens particulièrement de ma grand-mère paternelle, féministe dans l’âme et toute sa vie animée par l’envie de faire évoluer les choses notamment par un vote citoyen et des enseignements dans la tolérance et le respect. Avec elle je cousais, lisais et faisais des gâteaux merveilleux. Je cueillais des fleurs dans le jardin et allais à la Part-Dieu pour regarder les vitrines. Le plaisir des choses simples. Ma grand-mère maternelle a favorisé mon acceptation en temps que femme et m’a permis de développer ce côté féminin que j’aime tant. Un des moments préférés de mon enfance avec elle était ces après-midis où nous prenions soin de nous. Autour d’un jus de poire nous faisions pédicures et manucures et parlions crèmes en feuillant LaRedoute. Je me rappelle aussi de ses gnocchis et de la grande planche ronde en bois où elle disposait les rondins de pâte.

Être femme aujourd’hui ce n’est pas la même chose qu’être femme dans les années 60 et elles l’ont vécu et ont été marquées par ces différences et ces changements. Ces nuances je les ressens encore plus fortement aujourd’hui qu’elles sont parties.

Les femmes connues:

Emma Watson. Vous allez me dire: que vient-elle faire au milieu de cet article si personnel ? Mais je trouve qu’elle incarne parfaitement la femme moderne. Certes, elle est riche et célèbre mais cela n’enlève pas ses qualités intrinsèques qu’elle met en avant à travers ses campagnes féministes (notamment HeForShe). Emma est une femme qui a profité de sa notoriété pour transmettre des messages de tolérance pour promouvoir l’égalité des sexes et globalement de tous. Elle a montré qu’être féministe ne devait plus être une étiquette débile apposé sur les défendeur d’un seul sexe/genre. Au contraire, être féministe c’est défendre l’humain dans toute sa diversité et d’accepter celle-ci sans jugement.

Une femme influente
Voici le dessin que mon amoureux a fait d’Emma Watson

Lena Dunham. Créatrice de la série Girls – que j’adore toujours autant – et féministe invétérée, Lena montre que la féminité et le féminisme n’est pas réservé aux bobos. Elle souligne aussi qu’être femme n’est pas seulement avoir une poitrine généreuse et des formes harmonieuses. Il faut bien garder à l’esprit que toutes les femmes sont différentes et que la femme lambda peut être heureuse avec de la cellulite et un peu de gras mais aussi avec des os saillants et une taille ultra fine, mais aussi avec une poitrine opulente et des cheveux courts et avec plein d’autres choses car elle n’est pas qu’un physique. Les femmes pensent et réfléchissent tout comme les hommes et ont des envies nombreuses et variées qu’elles cherchent à remplir.  Elle montre aussi que la femme ne doit pas être un objet sexuel mais au contraire qu’elle peut être maitresse de son corps. D’ailleurs, être femme ne se résume pas à une seule chose ma à une pluralité de choses – comme je le disais ici dans ma page a propos.

@crédits Couverture de Glamour
@crédits Couverture de Glamour

J’espère vraiment que cet article personnel et quelque peu engagé vous aura plus !

Mille baisers lyonnais,

Signature-grandes-assumees

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

avril

février

décembre

novembre

octobre

juillet

mai

février

décembre

octobre

septembre

avril