Couture épisode #2

L’heure des finitions est arrivée et cette combinaison commence vraiment à prendre forme. 

  1. Les boutons

Après avoir assemblé le haut et le bas de la combinaison il a fallu poser les boutons, dans mon cas des pressions et des boutons décoratifs. J’ai choisi des pressions à coudre car je n’ai pas pris le coup de main des pressions à marteau. Et pour les boutons j’ai trouvé que ceux-là étaient accordés au style global de la combinaison.

Poser les pressions ne fut pas une partie de plaisir car l’association du tissu et ses motifs – qui donnent mal à la tête – et l’élasticité du tissu qui rendait les mesures périlleuses. Mais après avoir décousu puis recousu puis décousu puis recousu, j’ai fini par y arriver ! Hourra !

Boutons combi nina Patte de boutonage

2. Les ourlets

Après les boutons nous avons procédé à un essayage complet pour savoir où nous allions délimiter la fin des manches et des jambes du pantalon.

C’est exactement là tout l’intérêt de faire ses vêtements soi-même: on peut ajuster la longueur à notre convenance. Et comme vous vous en doutez je suis particulièrement concernée par ce critère !

J’ai ainsi pu créer une combinaison assez longue pour que l’ourlet du bas m’arrive en dessous des chevilles, Oh Joie !

J’ai donc cousu le bas des ourlets à la machine – que je commence peu à peu à dompter – et ma grand mère à ajouté quelques points invisibles à la main pour un fini plus net et pour que les rabats ne gênent pas.

Ourlet combi nina 1 Ourlet invisible combi nina

3. Ce que j’ai regretté

J’aurais aimé allonger un peu le buste de la combinaison, ajouter quelques centimètres en bas du top lorsque je coupais le tissu. Cela aurait donné un peu plus d’aisance entre le top et le pantalon.

J’aurais éventuellement pu choisir un tissu plus souple pour le pantalon.

Enfin, j’ai regretté de ne pas avoir reporté plus clairement les indications du patron sur le tissu (pour les fronces, l’emplacement de la ceinture, des boutons et des faux rabats de poche).

Néanmoins, je compte vraiment continuer ma formation de couture avec ma grand-mère, c’est très agréable et ça fait oublier le reste ! Je peux maintenant dire que j’aime la couture !

J’espère que vous aimerez le résultat qui ne devrait pas trop tarder à arriver !

Mille baisers lyonnais,

xxx

 

PS: dites moi si ces posts sur mon ressenti par rapport à la couture vous intéressent, parce qu’il y a d’autres projets en cours et ça m’aurait fait plaisir de les partager avec vous :)

Signature-grandes-assumees

2 commentaires

  1. Alex a dit:

    J’ai hâte de voir le résultat :)

    16 janvier 2016
    Répondre
    • jadelpf a dit:

      C’est pour bientôt ! Merci pour ton commentaire !!
      Mille baisers !
      Xxx
      Jade

      16 janvier 2016
      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

novembre

septembre

juillet

avril

février

décembre

novembre

octobre

juillet

mai

février

décembre

octobre

septembre

avril