Henné

Cette année a été rude avec mes cheveux, il était temps que je m’en occupe.

Dévitalisés, dénutris et stressés mes cheveux mal en point avaient vraiment besoin qu’on leur redonne souplesse et vigueur. Quand j’étais plus jeune ma mère me faisait souvent des henné roux car je trouvais qu’ils donnaient de splendides reflets aux cheveux, puis je suis passée aux colorations permanentes qui me donnaient et me donnent encore pleine satisfaction mais qui, c’est indéniable, et ce même avec une bonne qualité de cheveux, affaiblissent les racines et la chevelure. Rien de tel donc que de retourner à mes premières amours. Je n’ai pas opté pour un henné auburn car j’avais envie de retrouver ma couleur naturelle après des mois de coloration. Le roux me va bien je pense, mais comme j’adore changer, revenir à ma couleur naturelle semblait évident. J’ai donc choisi un henné châtain en magasin bio, en me faisant conseiller car j’avais en souvenir un henné difficile à mélanger et à appliquer. Je ne voulais pas me retrouver avec la même galère, surtout que ma maman n’était pas avec moi pour faire cette tambouille ahah !

J’ai écouté la vendeuse en qui j’ai confiance puisque c’est un magasin où je me fournis en soins et en produits biologiques. Et vraiment je n’ai pas été déçue.

henné 2

J’ai bien suivi les indications sur le pot :

  • Chevelure humide
  • Eau tiède
  • Préparation bien lisse

Ça a plutôt bien fonctionné. Niveau application je me suis servie d’un peigne à grosses dents que j’aime particulièrement car il démêle les cheveux en douceur.

 

1 : La préparation

S’entourer au début de tout ce dont on a besoin est crucial si on ne veut pas mettre du henné partout chez soi et chercher partout les ustensiles manquants ! Personnellement, j’ai préféré faire ma tambouille dans la cuisine – ça paraît logique dit comme ça 😉

henné 1

Je n’avais pas d’indication de quantité en ce qui concernait la poudre et l’eau. De ce fait j’ai tâtonné tout en mélangeant petit à petit, dosant la poudre et l’eau au fur et à mesure jusqu’à obtenir la texture qui me semblait la meilleure et la plus simple à disposer sur mes cheveux.

henné 3

2 : L’application

A partir du sommet de mon crâne j’ai séparé les sections une à une en commençant par le côté droit et en recouvrant bien les racines. Un fois le côté droit terminé, je suis passée au côté gauche. Puis, j’ai fini par le derrière de la tête et la nuque. J’ai massé l’ensemble de mes cheveux avec ce qui restait de produit puis j’ai étiré le surplus jusqu’aux pointes, mèche par mèche.

 

3 : Le résultat

Deux heures de pose et un shampoing doux plus tard, mes cheveux étaient déjà gainés et plus uniformes en terme de teinte. De plus, ils étaient aussi carrément plus volumineux.

Il était conseillé de renouveler l’opération dans un délai de 4 jours. J’ai, pour ma part, attendu 6 jours pour reprendre mon peigne et mon bol car je voulais espacer le shampoing un maximum vu que je ne me lave les cheveux qu’une fois par semaine. Et j’ai pu constater que mes cheveux n’étaient pas du tout gras et gardaient une tenue vraiment surprenante.

henné 4                                                              Avant  :'(                                                                                                Après :)

Mes frisottis qui me menaient la vie dure ont largement diminué et mes cheveux sont nettement moins ternes qu’avant ! Ils revivent et moi aussi !

J’espère que cet article vous aura plus, quand vous le lirez je serais sans doute déjà à New York !

Mille baisers pas si lyonnais 😉

Signature-grandes-assumees

3 commentaires

  1. Gundelinda a dit:

    Et un autre point commun 😉 J’ai été grande adepte du henné puis des colo et maintenant j’ai envie de retourner au henné 😉

    29 janvier 2017
    Répondre
    • jadelpf a dit:

      Héhé ça fait tellement de bien aux cheveux en plus ! Je pense en faire un prochainement, pour redynamiser tout ça 😉

      29 janvier 2017
      Répondre
  2. Gundelinda a dit:

    Oui, moi j’en ai très envie aussi! Je mettais souvent de ‘l’huile d’olive et/ ou du yaourt dans le mélange pour nourrir les cheveux 😉

    2 février 2017
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

novembre

septembre

juillet

avril

février

décembre

novembre

octobre

juillet

mai

février

décembre

octobre

septembre

avril