Indignée

Et dire qu’il s’agit d’un article spontané, irréfléchi mais tellement réel.

Vous commencez à me connaitre depuis tout ce temps, et l’environnement est un réel sujet chez moi, pour moi, dans ma vie quotidienne.

J’estime faire des efforts, évidemment nous ne parlons pas de perfection ici, je ne suis pas végan ni même végétarienne (même si mon régime alimentaire s’en approche beaucoup, je vous expliquait tout ça ici). Cependant, au quotidien j’essaie d’avoir un impact meilleur sur l’environnement en réduisant mes déchets, en ayant un jardin sur ma terrasse pour aider nos amis les insectes, en mangeant bio et le plus souvent possible local (dans les magasins je dois être la seule personne que vous verrez recroquevillée pour étudier la provenance des produits que j’achète), et je limite mes achats à des pièces MadeInEurope (pas l’idéal encore une fois) et du deuxième main ou vintage. 

Toutefois, je suis obligée de prendre ma voiture pour me rendre au travail. Je passe un plein de Gasoil tous les 15 jours juste pour aller travailler. Et clairement des fois je culpabilise mais je n’ai pas le choix. Aucune alternative ne s’offre à moi: pas de bus, pas de trains à mes horaires de travail, et pas de possibilité de covoiturer car là où je vis tout le monde va vers la Suisse alors que moi justement je vais dans l’autre direction. La Haute-Savoie est un espace de fortes contraintes géographiques, météorologiques et du fait de sa proximité avec la Suisse, de pollution. Mais les pouvoirs publics n’ont pas pris de réelle décision à ce sujet et nous laissent dans une situation de pollution intense due aux mouvements pendulaires. Que puis-je donc faire, moi à mon échelle de petite administrée? RIEN ! Je suis complètement impuissante et c’est pour ça que je suis si indignée.

A "customs" ("douane") sign is seen as cars queue ahead of the border between Switzerland and France on June 6, 2014 in Perly, near Geneva. AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI / AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI
Source: AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI / AFP PHOTO / FABRICE COFFRINI pour LeMonde

L’État ne reconnait pas les efforts des citoyens, ne prend pas en considération ses campagnes. Elles sont pourtant essentielles sur plein d’aspects dont une majeure: la production des denrées alimentaires. 

IMG_5499

Encore une fois, les failles de la démocratie sont visibles. On nous parle d’AOP sans arrêt pour les fromages (ah qu’est-ce qu’on aime le fromage !) mais dans les faits, le maïs, le blé produits pour nourrir ces bêtes qui sont à la base de ces fromages « exceptionnels » sont produits dans des circonstances qui sont très TRÈS loin de l’être ! Pesticides à gogo, énormes machines polluantes (merci la révolution verte !) et retournement des sols à outrance empêchant la vie des microorganismes de perdurer. Tout ça dans le but de tout aseptiser. Les terres deviennent peu à peu stériles ! STÉ-RILE ! Comment honnêtement voir le futur de manière positive si tout devient stérile ?????? Et que font les pouvoirs publics?

Centrale-logo-768x768
Tirée du site qui lutte contre l’implantation de la centrale.

Hier d’ailleurs, une collègue m’a envoyé un message pour que je signe une pétition. Avant de signer, j’ai regardé de quoi il s’agissait. Et là horreur: UNE CENTRALE A BITUME (pour la fabrication de goudrons) non loin de chez moi entre Epagny et Poisy en banlieue d’Annecy. Et l’exploitation va permettre de produire encore plus de goudron (vous savez cette matière noire etchaude qui recouvre nos routes et empêche la terre de respirer et rend les villes irrespirables en été). Son implantation à moins d’un kilomètre de l’école du village et à moins de 500m des premières habitations menace encore la zone avec des émissions et une pollution accrue. Les risques sanitaires pour la faune et les hommes sont énormes ! (cf. vidéo trouvée à ce sujet).

Encore une fois les réflexions menées par les gouvernants sont biaisées par le pouvoir des lobbies et des grosses entreprises telles que Vinci, Colas ou Eiffiage. Ils accordent donc aveuglément des permis d’exploitations. Vous trouvez cela normal ??? Moi pas. Je trouve ça scandaleux. On parle là d’enjeux majeurs qui détermineront de manière significative notre avenir.

Tellement de lieux sont déjà pollués voire carrément détruits par les activités humaines, pourquoi continuer encore et encore et encore?

Pour le moment, ce sont les plus vulnérables qui souffrent: enfants, ouvriers, agriculteurs mais ne vous inquiétez pas, vous aussi Grands Groupes, votre heure sonnera et l’argent ne vous sera plus d’aucune utilité. (Pour aller plus loin dans ce registre: le compte instagram de @DearLobbies)

Si cet article vous a marqué, je vous invite chaudement à le partager. Il faut que les voix du peuple s’élèvent pour préserver ce qu’il reste encore de notre belle planète !

Stephane Hessel a dit « Indignez vous ! » Et bien c’est maintenant ou jamais !!!

Indignée et fière de l’être !

Mille baisers,

Signature-grandes-assumees
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/f/1/6/grandes-assumees.com/httpd.www/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mai

décembre

novembre

août

février

décembre

novembre

septembre

juillet

avril

février

décembre

novembre

octobre

juillet

mai

février

décembre

octobre

septembre

avril