Mes lectures de l’été

Encore un post un peu atypique puisqu’il n’y aura ni looks ni astuces mais mes lectures de l’été, magasines ou livres, voilà ceux qui m’ont inspirée.

Tame impala – Let it Happen

IMG_6727

  1. Le féminisme en 265 pages

Certaines d’entre vous doivent le savoir mais je suis une véritable féministe. Je ne fais partie d’aucune association, ni quoique ce soit d’autre mais au quotidien j’essaie de faire du féminisme ma ligne de conduite. Je ne fais pas grand-chose en pratique puisque j’ai la chance d’avoir un amoureux qui respecte mes idées et ma féminité sans m’imposer un quelconque diktat. Un exemple simple et quelque peu cliché, je le laisse faire tout le ménage dans l’appartement car je sais que ça ne le dérange pas et qu’il est même plutôt maniaque. Quant à moi ce que je préfère c’est cuisiner. Celles qui me suivent sur Instagram on dû s’en rendre compte, j’adore la nourriture, faire de bons petits plats avec de bons produits et partager tout ça avec les gens que j’apprécie. C’est l’une des raisons pour lesquelles on déménage d’ailleurs, car notre cuisine actuelle est bien trop petite. Pour moi la cuisine n’est pas une discipline féminine bien au contraire, elle n’est pas genrée, elle représente simplement un moment de communion autour d’un plat et des différentes façons de le réaliser.

Par ailleurs, dans la société il y a un certain nombre de choses que je ne supporte pas. Le harcèlement de rue en fait partie, les diktats de la mode également. D’ailleurs être grande va à l’encontre des normes établies autour des femmes et de la féminité. Dépasser son copain par exemple, est un affront, et je pèse mes mots. Mais quand on est déjà différente à la base, on est plus à une différence près, n’est-ce pas? Et tant pis si ça ne plait pas à tout le monde. Pour moi c’est ça être féministe. Sur le plan du stylistique, il s’agit pour moi de ne pas respecter à la lettre les tendances, car avant tout il est essentiel de porter ce qui me plait et ce qui me va. Donc pas de léopard pour moi (ahah), ni de jean délavé. Par contre je suis d’accord pour que celles qui aiment soient contentes de porter ces tendances. Chacun est dans son bon droit et libre de faire comme bon leur semble avec leur corps.

Du coup pour agrémenter ma vision du féminisme j’ai décidé de commencer le livre de Lena Dunham Not That Kind of Girl. Lena Dunham c’est l’incarnation même d’une féminité qui dérange, car elle se montre nue, car elle assume ses rondeurs et un corps qui lui appartient. La série qu’elle a crée, Girls, est vraiment l’une de mes séries préférées car elle met en scène des femmes telles qu’elles sont avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs moments de glamour et leur moments de grande détresse. Elle donne aussi une version très réaliste des relations humaines, de la mode des amitiés arrangées, de la colocation, de l’amitié, de l’homosexualité, des relations patron-employés. Elle explore donc tout un Spectrum de manière crue et brute qui m’a séduite dès les premiers épisodes. Si je devais vous en conseiller un en particulier ce serait l’épisode 7 de la saison 1.

J’étais donc à la base déjà séduite par cette personnalité. Puis lorsque j’ai su qu’elle sortait un livre, je me suis dit pourquoi pas.

Malheureusement, j’ai perdu l’envie de lire depuis quelques années. La prépa y est sans doute pour quelque chose. Lire est devenu une véritable épreuve pour moi, impossible de commencer un livre et de le finir, impossible pour moi de ne pas m’endormir en lisant. De ce fait je privilégiais plutôt les magasines et internet. Mais avec les révisions des oraux du CAPES je me suis dit que je devais absolument me remettre à lire – en particulier de l’anglais –IMG_6729 et pour ré-apprivoiser la lecture je me suis lancée dans Not That Kind of Girl. Ce fut une révélation d’humour, de réalisme. J’ai adoré, j’arrive bientôt à la fin du livre donc mon challenge s’apprête à être complet ! Et j’en suis ravie. En plus, figurez vous que j’aimerais me lancer dans un mémoire sur le féminisme pour mon M2, et ce livre rentre parfaitement dans le sujet. Je prends donc de l’avance avec un livre qui raconte l’histoire de Lena une fille comme les autres mais pas vraiment. Une fille avec les mêmes attentes que les autres mais pas vraiment. Une femme qui est un modèle de réussite pour moi et qui assume qui elle est malgré tous ses petits défauts. Or c’est justement le but de ce blog: s’assumer. C’est pour ça que je voulais vous présenter ce livre.

J’ai privilégié une lecture en langue originale car après tout je suis prof d’Anglais et surtout parce que ma meilleure amie m’avait mise en garde contre la traduction française du livre. Donc vraiment si vous voulez le lire privilégiez une lecture en anglais quitte à ne pas tout capter mais cela vous apportera un vocabulaire certain, tout en vous donnant « an accurate view of women in the US ».

Je vous conseille cette vidéo du Hollywood Reporter pour en savoir plus sur l’auteure.

  1. Un magasine

Que serait l’été sans un magasine pour se détendre et apprendre des trucs et astuces pour la beauté, son chez-soi, les endroits sympas à visiter. J’ai trouvé tout cela dans le Nouveau As you like. Un magasine féminin hors norme qui explore l’internet à la recherche de ce qui fait le buzz en matière de mode, beauté, DIY, voyages, déco. Je trouve le concept plutôt intéressant car cela donne une dimension moins virtuelle aux blogs puisqu’ils apparaissent sur le papier. Cela est d’autanIMG_6722t plus intéressant que c’est la plateforme Hellocoton, rejoint par des milliers de bloggeuses et qui fait le lien entre elles toutes, qui est à l’origine de ce magasine. Cela crée une véritable proximité entre le magasine, les bloggeuses et les lectrices et c’est très appréciable.

Autres points positifs, le faible nombre de pubs, le prix de 3 € plutôt attractif, une nouvelle digne d’être lue en fin de numéro, et des pages à griffonner pour laisser parler son imagination.IMG_1106

Peut-être que les pages mériteraient d’être encore plus renseignées car j’avoue qu’il y a beaucoup d’images pour très peu de texte. Je serais bien contente d’avoir plus d’inédit sur les bloggeuses par le biais d’interviews par exemple. J’aime beaucoup les pages « Roman Conso » que je trouve assez bien pensées et rigolotes.

Une chose est sure, ce magasine est vraiment très coloré et donne une bonne dose de bonne humeur et de quoi occuper son été.

 

Alors filez en kiosque ! IMG_6723

  1. Un vrai-faux magasine bourré d’humour: Icônne

Ma troisième lecture de l’été se situe vraiment entre le livre et le magasine. C’est ouvrage plutôt hybride puisqu’il s’agit d’une parodie de magasine féminin. Vous connaissez sans doute Natoo, youtubeuse s’il en est, qui avec humour détourne la vie quotidienne des femmes à travers des vidéos plus où moins longues. Avant même qu’elle publie un livre j’étais fan. Puis le livre est sorti, la toile s’est emballée. Je trouvais ça un peu débile qu’une youtubeuse écrive un livre mais en tombant dessus par hasard dans une librairie j’ai été plutôt séduite par l’idée.

Le format est le même qu’un Glamour ou un Cosmo et on y trouve même les publicités. Celles-ci sont détournées de la manière la plus « pipi-caca » qui soit mais c’est cela qui est drôle : Chanel devient Chianel, Christian Dior devient Christian Dort. Et grand Dieu qu’est ce que j’adore cet humour ! Et je l’assume en vous en parlant ici ahah. Les chroniques reprennent tous les éléments du magasine féminin en parlant de beauté, de sport, de régimes qui apparaissent ici démystifiés. Je trouve ça vraiment chouette que quelqu’un ose enfin s’attaquer aux stéréotypes cachés dans les magasines féminins. Même si ce livre dévoile quelques absurdités il reste très proche d’une réalité présente dans de nombreux médias : La femme est prise délibérément pour une cruche !IMG_1118

Natoo justement détruit l’image de la fille princesse ridiculement prude et complexée. Car oui nous sommes des femmes mais aussi et surtout des êtres humains doués de sentiments et d’un intellect. En effet, nous ne sommes pas seulement de la chair fraiche, parfois fournie, parfois moins. Et il est essentiel que nous nous voyions comme autre chose que cela. Et le livre-magasine de Natoo le montre parfaitement.

D’aucuns diront que c’est trop poussé et carrément débile mais je trouve qu’il y a du vrai là dedans et que tout le monde devrait faire preuve d’humour aussi puéril soit il. Il faut rire et sourire et l’autodérision fait partie du processus.

IMG_6730Courrez donc acheter ce livre, il illuminera des journées maussades. Ok, je reconnais que sont prix est assez élevé (presque 14€) mais il vaut vraiment la peine, foncez !

J’espère vraiment que cette revue de mes lectures de l’été vous aura plus et que vous irez vous jeter dessus :) N’oubliez pas de me dire en commentaire quelles sont les votre !

xxx

Jade

Signature-grandes-assumees

Un commentaire

  1. […] Depuis que je suis sortie de classe préparatoire, j’ai du mal à finir les livres que je commence, j’ai du mal à me mettre dedans et à y trouver de l’intérêt. Je vous avez déjà fait cette remarque lors du précédent article à ce sujet (à retrouver ici). […]

    31 janvier 2016
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

avril

février

décembre

novembre

octobre

juillet

mai

février

décembre

octobre

septembre

avril